Éléphants : ils ne sont pas sans défense

Moins de 5% des éléphants meurent d’un cancer, ce qui est « anormalement » bas compte tenu de leur taille. Des chercheurs américains viennent de percer le mystère.elephants

Éléphants : défense anti-cancer

Plus un être vivant possède de cellules, plus il y des « chances » de développer un cancer notamment au moment où elles se renouvellent. Plus un animal vit longtemps, plus il renouvelle ses cellules. L’éléphant vit longtemps et, de par sa taille, il possède un très grand nombre de cellules.

Son taux de mortalité pour cause de cancer est seulement de 5% alors que pour l’homme il s’agit de la 1ère clause de mortalité précoce.

Certaines espèces ont donc développé des mécanismes pour contrer cette règle. Dans le cas de l’éléphant, son arme est un gène, le TP53 qui génère une protéine qui surveille les cellules. Lorsque l’une d’entre elles est endommagée, le TP53 tantôt la répare, tantôt bloque la division de la cellule ou bien élimine la cellule défectueuse en question.

Des retombées pour l’Homme ?

Selon les chercheurs « cette découverte pourrait représenter une avancée considérable dans la compréhension des mécanismes liés à la suppression des cellules cancéreuses ». Et avoir des retombées pour l’homme car l’homme lui-aussi possède un gène TP53.

Mais il n’en possède qu’un seul, alors que les éléphants, eux, en ont… vingt ! Cela expliquerait sa plus grande résistance et sa plus faible mortalité dûe au cancer.

Plus d’infos sur Sciences & Avenir.

Une autre bonne nouvelle pour les éléphants

Une des principales cause de mortalité des éléphants est l’Homme faisant le commerce de ses défenses en ivoire.

Lors du déplacement du Président chinois, Xi Jinping, les 24 et 25 septembre dernier pour sa 1ère visite d’État aux États-Unis, il a conclu avec Barack Obama un accord sur une interdiction du commerce de l’ivoire via une interdiction quasi complète des importations et des exportations d’ivoire. Cela constitue une avancée considérable dans la lutte contre le braconnage des éléphants et le commerce illégal d’ivoire (source ICTSD.org).
ivoireEt pour finir sur une note philosophique venant de nos punks préférés (les Fatals Picards) essayez de répondre à la question : « Si un éléphant prend la défense d’un autre est-ce de l’altruisme ou du vol ? ».

Source : Sciences & Avenir - Photo : Big life foundation/Nick Brandt | AFP

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);