Unesco : 27 nouveaux sites au patrimoine mondial (2015)

24 sites culturels, 2 sites naturels et 1 site mixte ont été rajoutés à la liste du patrimoine mondial de l’Unesco lors de la 39e session du Comité qui se termine aujourd’hui.

Unesco : pas seulement La Bourgogne et La Champagne

On a beaucoup entendu parler -cocorico- de l’ajout des 2 sites français (Champagne & Bourgogne) au patrimoine mondial de l’Unesco … mais très peu des 25 autres sites.

Ce patrimoine contient à ce jour 1031 sites classés, dont 24 nouveaux  sites + 3 modifications importantes de périmètre qui viennent d’y être inscrits cette année.

Les voici (n’hésitez pas à cliquer sur chaque titre de site pour en savoir plus) :

  1. Aires historiques de Baekje (Corée du Sud) : Situé dans la région montagneuse du centre-ouest de la République de Corée, ce bien en série comprend huit sites archéologiques datant de 475-660 apr. J.-C.unesco
  2. Art rupestre de la région de Hail (Arabie saoudite) : Ce bien en série est composé de deux sites au paysage désertique : le djebel Umm Sinman à Jubbah et les djebels al-Manjor et Raat à Shuwaymis… unesco
  3. Christianfeld, une colonie de l’Église morave (Danemark) : Fondée en 1773 en Jutland du Sud, cette colonie est un exemple de peuplement planifié de l’Eglise morave, une congrégation libre luthérienne basée à Herrnhut, en Saxe.unesco

  4. Coteaux, Maisons et Caves de Champagne (France) : Il s’agit des lieux où fut développée la méthode d’élaboration des vins effervescents, grâce à la seconde fermentation en bouteille, depuis ses débuts au XVIIe siècle jusqu’à son industrialisation précoce au XIXe siècle.unesco

  5. Grande montagne Burkhan Khaldun et son paysage sacré environnant (Mongolie) : Situé dans le nord-est du pays, le site se trouve dans la partie centrale de la chaîne des monts Khentii. C’est là que les grandes steppes d’Asie centrale cèdent la place aux forêts de conifères de la taïga sibérienne.unesco

  6. Jardin botanique de Singapour (Singapour) : Ce jardin botanique, qui se trouve au cœur de la ville de Singapour, montre l’évolution d’un jardin botanique tropical britannique à caractère colonial, en un jardin botanique moderne de premier ordre, une institution scientifique et un lieu de conservation et d’éducation.unesco

  7. La Speicherstadt et le quartier Kontorhaus avec la Chilehaus (Allemagne) : La Speicherstadt et le quartier Kontorhaus sont deux zones urbaines centrales de la ville portuaire allemande de Hambourg. La Speicherstadt, qui s’est développée à l’origine sur un groupe d’îles étroites de l’Elbe, entre 1885 et 1927 (partiellement reconstruite de 1949 à 1967), est l’un des plus grands complexes d’entrepôts portuaires historiques unifiés au monde (300 000 m2).unesco

  8. Le paysage de chasse par force de Zélande du Nord (Danemark) : A quelque 30 kilomètres au nord-est de Copenhague, ce paysage de chasse comprend trois forêts et paysages distincts : Store Dyrehave, Gribskov et Jægersborg Hegn/Jægersborg Dyrehave. Il s’agit d’un paysage aménagé où les rois danois et leur cour se livraient à la chasse « par force », ou chasse à courre, qui atteignit son apogée entre le Moyen Age et la fin du XVIe siècle.unesco

  9. Le pont du Forth (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord) : Ce pont ferroviaire enjambant l’estuaire du fleuve Forth, en Ecosse, est le plus long pont cantilever à travées multiples du monde. Ouvert en 1890, il est aujourd’hui encore en activité pour le transport de passagers et de marchandises.unesco

  10. Les climats du vignoble de Bourgogne (France) : Les climats sont des parcelles de vignes précisément délimitées sur les pentes de la côte de Nuits et de Beaune, au sud de Dijon. Elles se distinguent les unes des autres par leurs conditions naturelles spécifiques (géologie, exposition, cépage…) qui ont été façonnées par le travail humain et peu à peu identifiées par rapport au vin qu’elles produisent.unesco

  11. Missions de San Antonio (USA) : Il s’agit d’une série de cinq ensembles d’avant-postes religieux, de part et d’autre de la rivière San Antonio, dans l’Etat du Texas, ainsi que d’un ranch situé à 37 kilomètres au sud. Le bien se compose notamment de structures architecturales et archéologiques, de terres agricoles, d’habitations, d’églises, de greniers ou encore de systèmes de distribution de l’eau.unesco

  12. Nécropole de Bet She’arim – Un haut lieu du renouveau juif (Israël) : Cette nécropole, composée d’une série de catacombes, s’est développée à partir du IIe siècle apr. J.-C. en tant que principal lieu de sépulture juif en dehors de Jérusalem, après l’échec de la deuxième révolte juive contre la domination romaine.unesco

  13. Palerme arabo-normande et les cathédrales de Cefalú et Monreale (Italie) : La Palerme arabo-normande (deux palais, trois églises, une cathédrale et un pont) et les cathédrales de Cefalú et Monreale, sur la côte nord de la Sicile, constituent une série de neuf structures civiles et religieuses datant de l’époque du royaume normand de Sicile (1130-1194).unesco

  14. Paysage culturel de Maymand (Iran) : Maymand est une zone semi-désertique isolée au bout d’une vallée à l’extrémité sud des montagnes du centre de l’Iran. Les habitants sont des semi-nomades qui pratiquent l’agro-pastoralisme. Ils élèvent du bétail sur les pâturages des montagnes où ils ont des établissements provisoires du printemps à l’automne.unesco

  15. Paysage culturel de la forteresse de Diyarbakır et des jardins de l’Hevsel (Turquie) : Située sur un escarpement dans le bassin du cours supérieur du Tigre, qui fait partie du « croissant fertile », la ville fortifiée de Diyarbakir et son paysage associé ont connu de nombreuses cultures au fil des siècles. Le site fut un important centre depuis les périodes hellénistique, romaine, sassanide et byzantine puis ottomane et islamique jusqu’à aujourd’hui.unesco

  16. Paysage culturel industriel de Fray Bentos (Uruguay) : Construit sur une avancée de terre sur le fleuve Uruguay, à l’ouest de la ville de Fray Bentos, le complexe industriel est né du développement d’une usine de salaison de viandes fondée en 1859 dans le but de tirer partie de l’élevage de bétail qu’abritaient les immenses prairies voisines.unesco

  17. Site du baptême « Béthanie au-delà du Jourdain »  (Jordanie) : Situé sur les rives orientales du Jourdain, à neuf kilomètres au nord de la Mer morte, le site archéologique inclut deux zones archéologiques principales, Tell Al-Kharrar, également connue sous le nom de Jabal Mar Elias (la colline d’Élie), et la zone des églises Saint-Jean-Baptiste près du Jourdain.unesco

  18. Site du patrimoine industriel de Rjukan-Notodden (Norvège) : Situé au sein d’un paysage spectaculaire de montagnes, de chutes d’eau et de vallées fluviales, le site comprend un ensemble de centrales hydroélectriques, de lignes électriques, d’usines, de réseaux de transport et de villes. Ce complexe fut mis en place par la société Norsk Hydro pour produire des engrais chimiques à partir de l’azote présent dans l’air.unesco

  19. Sites de la révolution industrielle Meiji au Japon : sidérurgie, construction navale et extraction houillère (Japon) : Le bien est composé d’une série de onze sites se trouvant essentiellement dans le sud-ouest du Japon. Cet ensemble témoigne du développement industriel rapide qu’a connu le pays entre le milieu du XIXe et le début du XXe siècle, fondé sur la sidérurgie, la construction navale et l’extraction du charbon.unesco

  20. Sites du tusi (Chine) : Situé dans les régions montagneuses du sud-ouest de la Chine, le bien comprend une série de vestiges de domaines tribaux, dont les chefs étaient nommés gouverneurs de leurs régions respectives par le gouvernement central, entre le XIIIe et le début du XXe siècle.unesco

  21. Suse (Iran) : Situé dans le sud-ouest de l’Iran, dans la partie inférieure des monts Zagros, le bien comprend un ensemble archéologique s’élevant sur la rive orientale de la rivière Chaour, et le palais d’Ardeshir, sur la rive opposée du Chaour.unesco

  22. Système hydraulique de l’aqueduc de Padre Tembleque (Mexique) : Construit au XVIe siècle, cet aqueduc est situé entre l’Etat de Mexíco et l’Etat d’Hidalgo, sur le plateau central mexicain. Ce réseau de canaux du patrimoine comprend notamment une zone de captage des eaux, des sources, des canaux, des réservoirs et des ponts-aqueducs à arcades.unesco

  23. Éphèse (Turquie) : Située dans l’ancien estuaire du Caystre, Ephèse comprend des établissements successifs formés sur de nouveaux sites tandis que la côte se déplaçait vers l’ouest. L’implantation hellénistique et romaine a suivi ce déplacement. Les fouilles ont révélé de grands monuments de la période de l’Empire romain, comme la bibliothèque de Celsus et le grand théâtre.unesco

  24. Montagnes bleues et monts John Crow (Jamaïque) – Site Mixte : Le bien comprend une région montagneuse accidentée et très boisée au sud-est de la Jamaïque qui offrait un refuge aux marrons (esclaves fugitifs), d’abord les Taïnos, peuple autochtone, puis les Africains réduits en esclavage. Ils résistèrent au système colonial européen dans cette région isolée en établissant un réseau de pistes, de repaires et d’établissements qui forment la Route du patrimoine de Nanny Town.unesco

  25. Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : Camino francés et chemins du nord de l’Espagne – Modification : Ce réseau de quatre itinéraires de pèlerinage chrétien au nord de l’Espagne est une extension du bien en série « Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle », inscrit en 1993 sur la Liste du patrimoine mondial. Ce faisceau d’itinéraires de près de 1500 km se compose du Chemin côtier, du Chemin de l’intérieur du Pays basque–La Rioja, du Chemin de la Liébana et du Chemin primitif.unesco

  26. Aires protégées de la Région Florale du Cap (Afrique du Sud) – Modification : Le bien, inscrit en 2004 sur la Liste du patrimoine mondial, se trouve à l’extrémité sud-ouest de l’Afrique du Sud. Il s’agit de l’un des plus grands centres de la biodiversité terrestre mondiale. Le bien étendu comprend des parcs nationaux, des réserves naturelles, des zones de nature sauvage, des forêts d’Etat et des aires de bassins versants de montagne.unesco

  27. Parc national de Phong Nha – Ke Bang (Viet Nam) – Modification : Le Parc national de Phong Nha-Ke Bang, inscrit en 2003 sur la Liste du patrimoine mondial, couvrait 85 754 ha. Avec cette extension, il atteint désormais la surface de 126 236 ha (soit une augmentation de 46%) et devient contigu avec la réserve naturelle de Hin Namno en République démocratique populaire lao.

    unesco

 

Source & Images : (c) Site de l'Unesco

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);