PaperBridge : un pont fait de 20.000 feuilles de papier

Steve Messam a construit une oeuvre temporaire en forme d’arche rouge : PaperBridge. Un pont construit à partir de 20.000 feuilles de papier rouge.

paperbridgePaperBridge : Papiers et pierres

Perdue au cœur du parc national de Lake District, à mons d’1 heure de marche de Patterdale et Glenridding (à 2heures de route au nord de Manchester), l’oeuvre de Steve Messam fait partie du programme culturel de ‘Lakes Ignite 2015‘.

Ce pont, praticable, a nécessité 4 tonnes de pierres (pour les bases) et 20.000 feuilles de papiers rouge. Construit à l’aide d’un gabarit en bois (voir ci-dessous), il permet de passer 2m au dessus d’une petite rivière grâce à son arche de 5m de longueur.

Paperbridge

Fournitures locales

Si les pierres proviennent des abords de la rivière, le papier utilisé provient d’une manufacture locale de Burneside Mill, une des seules capables de produire des papiers d’une telle intensité de couleur indispensable pour trancher avec la verdure environnante.

Monté le 8 mai, son démontage a eu lieu hier, le 18 mai. A l’issue de cette phase, le papier sera recyclé.

Paperbridge

Avant

Aprèsaprès

Inutile donc parfaitement indispensable.

Source & Images : designboom.com & (Twitter) @rougeit

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);