‘Le pessimisme nourrit le front national’ … vive Ykwih.com !

« Le misérabilisme alimente le pessimisme et le Front National ». Ce n’est pas nous qui le disons, mais Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, dans une interview du Journal Les Echos ce matin. Une raison (de plus) de vous rendre régulièrement sur Ykwih.com

GeluckLa citation de Laurent Berger est reprise en cascade par La Tribune, Economie Matin, …et par France Inter ce matin dans l’édito Eco de Dominique Seux -qui oublie toujours de dire qu’il travaille pour le journal Les Echos mais qui ne rate jamais une occasion, comme aujourd’hui, de citer son propre journal jusqu’à y consacrer l’intégralité de sa chronique. D’ailleurs, l’intitulé même de sa chronique -toujours intéressante au demeurant- devrait plutôt être l’édito Echos. Ce serait plus clair … sauf à la radio. Mince. Mais là n’est pas la question.

Marre du pessimisme ambiant

Revenons plutôt aux déclarations d’un responsable syndical -profitez-en car on ne le fera pas tous les jours- qui prend le risque de dire que tout ne va pas mal en France. C’est un bon début. Même s’il prend le risque de se voir reprocher de nier une forme de réalité (qui existe), il distingue clairement rigueur et austérité.

Il rappelle les bienfaits d’un modèle social français qui, selon lui, a été préservé dans cette période de crise contrairement à nos voisins européens, portugais et grecs notamment. Il loue aussi les bienfaits des accords dits de compétitivité intervenus dans l’automobile et les différentes avancées obtenues (complémentaire santé, fusion de la prime pour l’emploi et le RSA, …) en contrepartie.

En substance, il ne dit rien d’autre qu’il faut cesser de se plaindre et qu’il faut « arrêter de dire que tout va mal partout« . Sans sombrer dans l’angélisme, voilà ce que l’on aimerait entendre plus souvent, et si, en plus, cela peut nous préserver de certains partis politiques…

On y croit, il le faut

 

Comme le souligne D.Seux,  » la France est le pays où le risque de pauvreté a reculé ces dernières années (selon Eurostat). Où les investissements étrangers repartent à la hausse (ce sera publié ce matin). Où il y a une discussion sur l’organisation de la médecine, mais où les Français bénéficient d’un système de santé haut de gamme (selon l’ONU). Où la qualité de la vie est élevée pour beaucoup de Français. »

Ça fait du bien non ? On vous l’avait dit (dans cet article) 2015 sera l’année de l’optimisme.

Alors, allez voter dimanche prochain et restez optimiste !

Source : Les Echos du 16 mars - Image : "Le chat passe à table"

#haushing #optimisme

 

Un commentaire

  1. Marianne Horeau 17 mars 2015

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);