Des distributeurs de marijuana à Seattle

Les tout premiers distributeurs de marijuana ont été mis en service le 3 février 2015 à Seattle, dans l’état de Washington, où la consommation d’herbe avait été légalisée, par référendum, il y a quelques mois.

marijuanaUsage médical … pour l’instant

En effet, tout comme les états de l’Oregon et de l’Alaska, celui de Washington DC a approuvé la dépénalisation du « pétard » depuis Novembre dernier. La vente n’en est pour autant pas totalement libre.

Seul l’usage médical est autorisé dans ces distributeurs automatiques de marijuana qui sont installés dans les dispensaires de Seattle et de ses environs. Leur utilisation est soumise à un contrôle préalable par un employé du dispensaire qui vérifie l’autorisation de consommation médicale de l’acheteur. Cependant la loi autorise à ce que de telles machines puissent être installées dans des lieux de vente à usage récréatif. Seule « restriction », elles doivent être installées derrière un comptoir et utilisées par un vendeur, et non par le consommateur.

D’autres devraient suivre

Selon Reuters, « d’autres distributeurs devraient être installés dans le Colorado, en Californie, dans le Michigan, à Rhode Island et en Alaska, comptant tous au nombre des 23 Etats où la consommation médicale de la marijuana est légale. »

L’exception du Colorado

Au Colorado, état dans lequel la vente est libre même pour un usage « récréatif », le succès de cette dépénalisation ne se dément pas au point d’engendrer au « tourisme du cannabis » de la part de visiteurs des états voisins n’ayant toujours pas autorisé cette consommation. Ce succès est tel que l’état du Colorado, qui taxe à 30% les ventes de cannabis, ne sait plus quoi faire des recettes fiscales obtenues. En effet, une loi de 1992 est censée obliger l’état à reverser les recettes fiscales à ses habitants en cas de « trop perçu ». Pour la seule année 2014, il s’élèverait à plus de 30 millions de $ (sur les 50 millions obtenus), ce qui reviendrait à reverser un peu moins de $8 à chaque habitant.

Source/images : Reuters - Lepoint.fr

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);