Révolution culturelle : les profs aiment l’industrie

Selon un sondage récent, il s’agit d’une véritable « révolution culturelle » dans le milieu enseignant selon les propres dires du directeur de l’Ifop.

Le dernier sondage, rendu public sur le site de l’Ifop, sur « les enseignants et l’adéquation entre la formation scolaire/universitaire et l’industrie » révèle des éléments nouveaux dans la perception (positive) qu’ont les enseignants sur l’industrie.

Une opposition historique … dû à un manque d’information

Si l’on reste dans la caricature, et s’il y a bien 2 secteurs qui se sont toujours opposés (sans se comprendre), ce sont bien ceux de l’enseignement et de l’industrie. Mais visiblement les temps changent, et c’est tant mieux.

Si 61% des enseignants se disent mal informés sur les métiers de l’entreprise, ils sont aussi 59% à se sentir mal informés par les filières scolaires et universitaires qui mènent à l’industrie.

metiers

« Vous sentez-vous bien informés sur les métiers de l’industrie ?« 

ifop

« Vous sentez-vous bien informés sur les filières scolaires et universitaires qui mènent aux métiers de l’industrie ?« 

Plus inquiétant, peut-être, est la proportion des enseignants ayant une connaissance ou une expérience personnelle dans l’industrie. Seulement 55% des enseignants ont un proche qui a eu une expérience professionnelle dans le secteur de l’industrie et 50% ont un membre de leur famille qui a connu une expérience de ce type. Petit raccourci (à charge) : C’est à croire qu’ils n’ont pas de proches, en dehors de leur famille,  qui travaille dans l’industrie. C’est bien connu, les profs n’ont que des amis profs 😉 .

Plus sérieusement, on note que près d’un tiers des enseignants a connu une expérience professionnelle dans l’industrie et même 49% dans les filières professionnelles. Encore plus surprenant, plus d’1 prof sur 2 a déjà visité une usine lors des 5 dernières années (Pas sûr qu’1 industriel sur 2 ait visité une école 😉 !)

usine

Une image positive et conforme à la réalité

Les enseignants associent une image positive aux métiers de l’industrie où les thèmes de l’innovation, la qualification, l’exportation arrivent en tête.

imageMalgré cette perception positive, ils sont peu enclin à dire qu’exercer un métier dans l’industrie est attirant pour un jeune (43%) et encore moins pour leurs élèves (38%), particulièrement chez les jeunes profs où le chiffre tombe même à 27%.

Ces chiffres sont assez étonnants, car s’ils jugent l’industrie peu attirante (pour les jeunes), ils sont tout de même 81% à conseiller à leurs élèves de travailler dans ce secteur.

conseil

Manque d’attractivité de la filière

Pour les enseignants, les responsables du manque d’attractivité de la filière seraient principalement les médias et les entreprises industrielles elles-mêmes mais aussi les parents d’éleves (?) et les organisations patronales. Les enseignants ne se jugent que très marginalement (7%) responsables de cette image même s’ils reconnaissent majoritairement (77%) ne pas parler souvent des métiers de l’industrie et très majoritairement (83%) avoir une vision peu actualisée de l’industrie et ses métiers.

Il y a encore du travail de communication à faire des 2 cotés !

Le sondage IFOP complet est disponible ici.

 

Les Français aussi s’y mettent

Plus généralement, sur le thème « les français et l’entreprise » (pas seulement l’industrie et pas seulement les profs) un autre sondage -chez Ipsos cette fois-ci- révèle que 89% des français ont une opinion positive de l’entreprise. Ils étaient seulement 50% il y a à peine 10 ans !

Source : Ifop.com, Les Echos du 26/11/14

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);