Crowdlending : la finance sans les banques !

Après le succès du crowdfunding, le temps est venu de passer au Crowdlending ! Fini le monopole des banques dans le domaine du prêt (rémunéré), ce dernier est désormais accessible aux particuliers.

Prenez la place de votre banquier

banqueLa réglementation a récemment évolué afin de permettre aux particuliers d’effectuer des prêts rémunérés directement auprès des entreprises. Ce qui était jusqu’alors réservé aux banques peut maintenant s’opérer en passant directement par une plateforme qui vous met en relation avec les différents projets d’entreprise déjà existantes. Il ne s’agit plus de dons, comme le crowfunding, mais de financement de projet d’entreprise (nouveau produit, ouverture de magasin, …) pour lequel on vous verse des intérêts : c’est là le principe le crowdlending.

Des taux de 4% à 10% par an !

Les intérêts perçus seront variables en fonction du risque pris. Ils peuvent aller de 4% jusqu’à 10% par an ! On est très loin des faibles rendements du Livret A (1%), mais votre capital investi n’est évidemment pas garanti. Coté durée des prêts, ils sont généralement compris entre 18 mois et 60 mois (1,5 à 5 ans).

Afin de vous obliger à diversifier votre investissement, la loi a fixé une limite de 1000€ par projet pour les préteurs, sur autant de de projets que vous souhaitez financer. Du cote des emprunteurs (les entreprises), la limite des projets à financer est fixée à 1 million €. On est donc plus proche du micro crédit, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières …

Un fort potentiel de croissance

Les besoins en financement des petites entreprises étant estimés chaque année entre 80 et 100 milliards d’euros (selon Lendix), on comprend pourquoi la concurrence commence déjà à faire rage entre les plateformes (article des Echos sur le sujet) qui se contenterait bien d’1% de ce besoin en financement, soit 1 milliard €. crowdlendingLes chiffres du 1er semestre 2014 sont très prometteurs, car on voit que les projets financés par le prêt se taillent la plusse grosse part du gâteau (37,M€ sur un total de 66,4M€) et que le taux de succès des projets financés par emprunt atteint 98% (contre seulement 56% lorsqu’il s’agit d’un investissement en capital).

 

De nombreuses plateformes de crowdlending

Dernier en date à se lancer dans ce créneau, Lendopolis (par les créateurs, il y a 5 ans, de KissKissBankBank) est la première plate-forme à imposer aux entreprises la délivrance de documents financiers (Attestation d’Informations Financières pour le financement participatif) par leurs experts-comptables afin de garantir la cohérence des projets présentés aux équipes de Lendopolis qui évaluent le risque (et donc la rémunération du prêt). C’est aussi un gage de sérieux de la démarche pour les préteurs. Lancée hier, Lendolois présente 7 projets actuellement en cours de financement.

Les plateformes les plus en vue :

Allez-y, lancez-vous !

En savoir plus sur : les chiffres du baromètre du financement participatif du 1er semestre 2014

Images : atelier.net|crowdfunding.fr|pret-dunion.fr

Un commentaire

  1. trafic organique 25 novembre 2014

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);