L’origine de la vie simulée sur ordinateur

millerMenée en 1953, l’expérience de Miller & Urey montra la création spontanée des premières molécules de la vie -des acides aminés- à partir d’un cocktail de molécules de base bombardées par des champs électriques extrêmes. Elle donna naissance au concept de « soupe primitive de la vie » (plus d’infos ici).

Equipe italiène

Une équipe de chercheurs italiens du professeur Antonino Marco Saitta de l’Université Pierre et Maire Curie, a reproduit cette expérience  mythique de « l’ origine de la vie  » qui contient encore sa part de mystère, par des simulations numériques et grâce aux supercalculateurs français (de l’IDRIS, du CINES et de l’UPMC). Contrairement à l’expérience originelle qui dura une semaine, celle-ci n’a pris que quelques picosecondes (1000 fois moins qu’un milliardième de secondes) mais a aussi permis de mettre à jour des molécules « inattendues » que l’on retrouve dans certaines poussières de comètes ou dans des étoiles en formation.

Champs électriques primordiaux

Sans enlever toute sa part de mystère à l’expérience de Miller-Urey, cette simulation numérique confirme l’importance des champs électriques dans l’apparition de la vie et a même chiffré l’énergie nécessaire pour y arriver : 50 millions de Volts par centimètre !

A suivre …

Plus d’infos sur Sciences & Avenir

Crédit photos : Wikipedia & EricFavre.com

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);