Na-Nose : un « nez » pour dépister les cancers

Hossam HaickLe Pr Hossam Haick a mis au point un nez électronique capable de déceler précocement des cancers chez des patients par la seule analyse de leur haleine.

Son Na-Nose, (Nanoscale Artificial NOSE ou nez artificiel nanoscopique) truffé de capteurs nanométriques, peut en quelques minutes seulement analyser l’air du patient, à la manière d’un éthylomètre, pour diagnostiquer certains types de cancers (poumons, prostate, colon, sein, …) avec une fiabilité de l’ordre de 95%.

Ce « nez » serait aussi capable à terme d’identifier des maladies neurodégénératives telles que Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques, mais aussi l’hypertersion artérielle pulmonaire. Révolutionnaire.

Inspiré par les chiens

C’est après la lecture d’un article affirmant que les chiens pouvaient « renifler » certains types de cancers, que Hossam Haick se serait lancé, dès 2004, dans des recherches sur cette « truffe » artificielle. En 2006, il obtient une bourse de plus de $2 Millions -un record- pour lancer son projet. Depuis, il a obtenu plus de $15 millions d’aide européennes pour démontrer l’efficacité de sa découverte.

Un chercheur renommé …

Les travaux de ce jeune chercheur israélien d’à peine 38 ans, ont fait l’objet de nombreuses publications, récompenses (prix d’excellence Marie Curie, Chevalier de l’ordre des palmes académiques, classement dans le Top 35 des chercheurs innovants du MIT, …) mais ont aussi permis de déposer plus de 28 brevets. Il pilote une équipe de près de 40 chercheurs répartis dans 9 laboratoires. En 2013, il a même signé un partenariat avec l’Inserm.

Conscient de l’attente que peut susciter sa découverte, le Professeur à l’ambition de proposer son produit dès 2020 pour un prix inférieur à $10 (€7.5 env)

… et médiatisé

Sollicité par une institution universitaire israélienne (Technion), il a accepté de dispenser pour la première fois au monde des cours sur internet (MOOC) … en langue arabe. Tout un symbole à l’heure où les conflits déchirent les 2 communautés. Gros succès avec plus de 5.000 inscrits, sans compter les 25.000 inscrits pour son cours en version anglaise.

Une vidéo (en anglais) pour mieux comprendre cette découverte :

 

Source : The Good Life n°15, La Voix du Nord
Crédit photo : http://lnbd.technion.ac.il/

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);