La revanche des fruits et légumes « moches »

Les gueules cassées lancent l’opération « Quoi ma gueule ? » afin de valoriser les fruits et légumes hors calibre ou avec des défauts mineurs. Ces derniers sont souvent écartés des étals -notamment en grande distribution- alors qu’ils ont les mêmes qualités gustatives que leurs homologues top models.

Expérimentée par Intermarché il y a quelques mois, l’opération visant à proposer des fruits et légumes moins « standards » mais aussi moins chers avait connu un grand succès.

Quoi ma gueule ? Qu’est ce qu’elle a ma gueule …

fruits

Opération anti-gaspi

Sachant qu’au niveau mondial près d’1/3 de la nourriture est jetée, ce qui représente  quasiment autant de nourriture que toute la production alimentaire nette de l’Afrique subsaharienne, on comprend l’intérêt de l’initiative des gueules cassées visant à créer une marque pour promouvoir la consommation de ces aliments tout en vantant leurs qualités gustatives.

Gagnant-Gagnant

Par leur aspect, ces aliments apportent un coté (faussement) rural qui plait au consommateur, et ça les enseignes de distribution l’ont bien compris. Cela leur permet aussi de générer du trafic en magasin à l’heure où les consommateurs sont très sensibles à l’argument des prix qu’ils proposent dans le cadre de cette opération (-30% en général). Bref, tout le monde (et en premier lieu la Terre) serait gagnant à consommer ces produits « moins jolis mais exquis ».

En savoir plus sur "les gueules cassées" ou le "gaspillage dans le monde" 
Crédit images : lesgueulescassees.org

Laisser un commentaire SVP :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(function($) { var rating = $('#wp_review_comment_rating'); $('body').on('submit', '#commentform', function(e) { if (rating.val() === '0') { alert('Please select a rating!'); e.preventDefault(); } }); })(jQuery);